Le compte personnel de formation, potentiel facteur d’accroissement de la contribution des ménages (Jean-Marie Luttringer)

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 19 novembre 2013.

Le futur compte personnel de formation ressemble au Cif (compte individuel de formation) mais s’en distingue par sa vocation « universaliste », et par le fait qu’il est fondé sur la capitalisation, « pour l’heure sans dispositif de financement et de gestion dédiés, et doté de ressources pérennes insuffisantes en volume, pour assurer le financement de sa finalité, à savoir la formation qualifiante ». C’est ce qu’indique le consultant Jean-Marie Luttringer dans sa dernière chronique. Il s’interroge cette fois-ci sur les conséquences de l’introduction du « germe mutagène » de capitalisation dans notre système de formation. Pour lui, le Cif, crée en 1983, a…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Afnor