Le conseil en évolution professionnelle devra viser prioritairement un objectif de qualification (amendement UDI à l’article 2 du projet de loi sur la sécurisation de l’emploi)

Article réservé à nos abonnés.

Rédigé par . Publié le 28 mars 2013. Mis à jour le 12 mars 2019.

La commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale a adopté le projet de loi sur la sécurisation de l’emploi mercredi 27 mars, dans l’après-midi. L’article 2, qui prévoit la création d’un compte personnel de formation et d’un conseil en évolution professionnelle, conformément aux articles 5 et 16 de l’accord national interprofessionnel du 11 janvier 2013, avait été adopté la veille. Les dispositions du conseil en évolution professionnelle, dont doit pouvoir bénéficier tout salarié afin de lui permettre, selon l'exposé des motifs du gouvernement, «  d’être mieux informé sur ses droits et ses possibilités de développement et de valoriser ses compétences et d’être…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également