Le compte personnel d’activité, pierre angulaire de la sécurité sociale professionnelle (fondation Jean-Jaurès)

Les contributions des cercles de réflexion au débat sur le compte personnalité se suivent. Après Terra Nova qui imaginait le futur uchronique de 2030 où le CPA constituerait la nouvelle épine dorsale des droits sociaux, c’est au tour de la fondation Jean-Jaurès – proche du Parti socialiste – de détailler sa propre vision d’un CPA perçu comme « une carte Vitale professionnelle ».

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 23 février 2016.

« Les lois de 2013 et 2014 sur la sécurisation de l’emploi et la formation professionnelle ont permis une première étape de la mise en place d’une sécurité sociale professionnelle. Les efforts en cours pour mettre en place le compte personnel d’activité constituent une seconde étape de la mise en place d’une protection sociale adaptée aux défis du XXIe siècle, où les salariés, comme les entreprises, ont besoin de plus de souplesse et de plus de sécurité (…) Cette étape commence sous ce quinquennat et devra être consolidée et accrue sous le suivant. » Aux yeux des rédacteurs de cette…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Publicité
Keytoform