Le groupe UMP a demandé le renvoi du projet de loi en commission des affaires sociales

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 07 février 2014.

Le projet de loi relatif à la formation professionnelle, à l'emploi et à la démocratie sociale « contient des dispositions qui logiquement n’auraient pas dû y figurer et qui, surtout, se révèlent induire des conséquences non négligeables », a déploré Véronique Louwagie (UMP, Orne) lors de la discussion générale qui a débuté mercredi 5 février 2014. Elle a demandé, au nom de son groupe, le renvoi du projet en commission des affaires sociales. Car, selon elle, cinq axes de réflexion s'imposent. Concernant le premier volet qui porte sur la régionalisation de l’apprentissage, la députée a déploré le « désengagement, plus ou moins assuré, de…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Découvrez nos newsletters