Le non-remplacement de Thierry Repentin suscite la colère de l’association nationale des apprentis de France

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 21 mars 2013.

D'abord la surprise. Ensuite la colère. Pour Morgan Marietti, président de l'Association nationale des apprentis de France (Anaf), l'annonce, le 19 mars, du départ de Thierry Repentin de son ministère et celle de son non-remplacement constituent « un véritable bras d'honneur adressé aux apprentis ! » comme il le confiait dès le lendemain au Quotidien de la formation. « Cela fait six mois que nous travaillions avec son cabinet... et tout est balayé du jour au lendemain ! » explique ainsi celui qui occupe, depuis quelques semaines, le poste de vice-président du Collectif d'associations réunies par Yves Attou pour peser dans la future réforme de la…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Découvrez nos newsletters