Le report du projet de loi formation traduit une « sous-estimation » de son importance selon Bernard Thibault (CGT)

Article réservé à nos abonnés.

Rédigé par . Publié le 16 juin 2009. Mis à jour le 12 mars 2019.

Dans un courrier adressé au Premier ministre François Fillon jeudi 11 juin, le secrétaire général de la CGT Bernard Thibault a sévèrement admonesté le pouvoir exécutif, en raison du report de l’examen du projet de loi relatif à la formation professionnelle, dont l’adoption était prévue à l’origine fin juillet au plus tard. « Tout le monde s’accorde sur l’importance de la formation professionnelle en matière d’anticipation et de sécurisation des transitions professionnelles », a expliqué en préambule le numéro un de la confédération. Rappelant qu’après « une longue phase de réflexions et de concertations des différents acteurs au sein d’instances…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également