« Les pouvoirs publics n’ont pas levé les vrais obstacles à la réforme de la formation  » (Pierre Ferracci)

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 14 mai 2012.

« La vraie bonne idée et la véritable avancée, c’est la focalisation sur la formation des demandeurs d’emploi. La création du FPSPP [[Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels]] a été une bonne chose mais l’usage qui en est fait est décevant », regrette Pierre Ferracci, président du groupe Alpha, ancien président du groupe multipartite préparatoire à l’Ani du janvier 2009 dans son commentaire sur la réforme de la formation professionnelle du dernier quinquennat lors d’un entretien accordé au Quotidien de la formation, vendredi 11 mai. Au crédit du gouvernement sortant, il ajoute la transformation des OPCA: « Pas seulement…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Découvrez nos newsletters