« Maintenant que le processus de division patronale est lancé, rien ne dit qu’il s’arrêtera à la seule négociation sur le compte personnel de formation… » (Pierre Ferracci, Groupe Alpha)

Dans un entretien accordé au Quotidien de la formation lundi 25 novembre, Pierre Ferracci, le président du groupe Alpha, personnalité qualifiée dans le domaine de la formation professionnelle, décrypte les enjeux de la divergence entre le Medef et la CGPME portant sur la contribution obligatoire au titre du Plan (voir notre article).

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 26 novembre 2013.

Voici presque un mois, le directeur général du travail, Jean-Denis Combrexelle, rendait à Michel Sapin son rapport sur la représentativité patronale, recommandant peu ou prou d'appliquer aux organisations d'employeurs les mêmes règles de représentativité qui avaient été imposées aux syndicats de salariés (prise en compte des adhésions plutôt que des résultats électoraux) pour évaluer le poids que chacune « pèse » réellement dans le dialogue social. Presque de manière à lui donner raison, le récent désaccord survenu entre Medef et CGPME dans la négociation sur le compte personnel de formation – lequel a eu pour conséquence de provoquer l'annulation de la séance…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Afnor