Projet de loi formation: « le diable se cache dans les détails… » (Thierry Lepaon, CGT)

« Je ne vais pas le cacher : 2014 constituera, pour la CGT, un tournant vis-à-vis de la politique menée par François Hollande  » En guise de vœux de nouvelle année, Thierry Lepaon, lors de la première conférence de presse cégétiste de 2014, n’a pas fait mystère d’un durcissement de ton envers l’exécutif. Conséquence, selon lui, d’une orientation gouvernementale « qui répond point par point au programme revendicatif du Medef ».

Article réservé à nos abonnés.

Rédigé par . Publié le 09 janvier 2014. Mis à jour le 12 mars 2019.

Lors de la négociation sur la réforme de la formation professionnelle qui s'est achevée le 14 décembre 2013 avant de se voir traduite par la première mouture du futur projet de loi que Michel Sapin entend présenter en Conseil des ministres le 22 janvier prochain, plusieurs observateurs avaient noté un certain radoucissement cégétiste et faisaient même le pari d'une signature finale de l'ANI par la Centrale de Montreuil. Perdu ! Seule parmi les organisations de représentants des salariés, la CGT a finalement confirmé mardi 7 janvier le « non » de la direction confédérale du 19 décembre 2013 (lire) après consultation des fédérations…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également