Stéphane Lardy (FO) réclame le rétablissement de la portabilité du DIF en cas de licenciement pour faute grave

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 16 juin 2009.

Elle figurait dans l’ANI formation du 7 janvier 2009, elle a disparu dans le projet de loi déposé au Parlement. « Nous demandons que la portabilité du DIF soit conservée en cas de faute de grave, comme indiqué dans l’ANI. Car le projet de loi marque un recul sur ce point », a souligné Stéphane Lardy (Force ouvrière) lors d’un entretien accordé au Quotidien de la formation, en marge d’un séminaire du conseil d’administration du Centre Inffo qui se déroulait dans l’enceinte du Conseil économique, social et environnemental, lundi 15 juin. FO, qui a prévu de soumettre un certain nombre…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Découvrez nos newsletters