Thierry Repentin présentera le projet de loi de réforme de la formation à l’automne prochain

Le 12 mars 2013, c’est pour la cinquième fois que Michel Sapin et Thierry Repentin se présentaient devant les députés dans le cadre des auditions relatives à la loi sur la sécurisation de l’emploi (dont l’examen en Commission se déroulera les 26 et 27 mars avant que les discussions en séance publique ne débutent le 2 avril, sauf recrudescence d’amendements inattendue). Et si, à en croire le ministre du Travail et de l’Emploi, l’imminente transcription législative de l’ANI du 11 janvier 2013 « ne sera pas en un simple recopiage de l’Accord », le texte final « restera dans l’histoire du droit social français ».

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 13 mars 2013.

Historique, donc, la future loi de sécurisation de l'emploi, notamment car elle induira pour la première fois la notion de compte personnel de formation, individuel, universel et transférable que le ministre du Travail et de l'Emploi a qualifié de « réponse par le haut à la nécessaire évolution des salariés » dans une démarche « gagnant-gagnant » avec leur entreprise. Un nouveau dispositif de formation dont le principe avait été acté dans l'Accord de janvier dernier, mais dont les détails avaient alors été renvoyés à une concertation qui débutera après le 18 mars prochain, une fois que le Conseil national de la formation professionnelle…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Découvrez nos newsletters