Luxembourg : les priorités pour une formation professionnelle moderne

Par - Le 14 juin 2019.

Le ministre de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse, Claude Meisch, a présenté le 12 juin 2019 les grandes priorités pour une formation professionnelle moderne, attrayante et en phase avec les besoins des apprenants et des entreprises.

Au mois de juin, la Chambre des députés sera amenée à voter le projet de loi portant modifications du Code du travail et de la loi du 19 décembre 2008 sur la réforme de la formation professionnelle. Résultant d’un consensus avec les Chambres professionnelles, il apporte des adaptations ponctuelles. Il introduit notamment la possibilité de lancer des projets d’innovation pédagogiques, à l’instar de ce qui se fait déjà à l’enseignement secondaire général et classique; il précise la durée maximum des formations. Il introduit également les notes chiffrées combinées à l’évaluation par compétences, afin de rendre le système d’évaluation et de promotion plus compréhensible. Enfin, il instaure un modèle de formation « en cours d’emploi ».

Les priorités de l’État :

  • Chaque jeune doit pouvoir se former au plus haut niveau, qu’il envisage d’intégrer le marché de l’emploi dès son diplôme en poche ou de poursuivre ses études. Les passerelles d’un niveau à l’autre du système de formation seront facilitées
  • La formation professionnelle doit se rapprocher encore plus des besoins des entreprises, prendre en compte les évolutions sociales et surtout technologiques. La digitalisation est l’une des principales clés de ce processus de modernisation, comme l’est l’intégration des préoccupations du développement durable et des principes de l’économie circulaire dans chaque formation.
  • Faciliter l’accès à une formation tout au long de la vie de qualité
  • Mise en place d’un programme de découverte des métiers ou lors du tout nouveau Festival des métiers qui verra le jour en 2020

Source : Institut national pour le développement de la formation professionnelle continue. (INFPC), juin 2019

Logo Euroguidance Cette page bénéficie d’un financement de la Commission européenne dans le cadre du réseau Euroguidance

Centre Inffo vous conseille également

Afnor