Conférence ministérielle de la Francophonie (CMF) des 24 et 25 novembre 2020

Par - Le 27 novembre 2020.

A l’occasion de la 37e session de la Conférence ministérielle de la Francophonie (CMF), les ministres des États et gouvernements de l’OIF se sont réunis virtuellement les 24 et 25 novembre 2020 sous la présidence de Monsieur Othman Jerandi, ministre tunisien des Affaires étrangères, de la Migration et des Tunisiens à l’étranger, aux côtés de la Secrétaire générale de la Francophonie, Madame Louise Mushikiwabo. Pour la France, Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, a participé, à Paris, à la 37e session de la Conférence ministérielle de la Francophonie (CMF).

Cette conférence a insisté sur la nécessité d’une mobilisation accrue des États et gouvernements en faveur de la langue française pour faire « reculer le recul du français »,  en particulier dans les organisations internationales et régionales. La Secrétaire générale a enfin présenté les premiers résultats de la transformation administrative, financière et des ressources humaines de l’Organisation entreprise depuis sa prise de fonction, visant essentiellement à resserrer l’action de l’OIF autour de 25 projets phares au profit d’un accroissement du financement de la programmation.

Les États et gouvernements ont adopté une nouvelle Stratégie économique 2020-2025 pour la Francophonie. Centrée sur les résultats et l’impact concret de ses actions sur l’emploi des jeunes et l’autonomisation des femmes, celle-ci met particulièrement en avant le renforcement des relations commerciales et des investissements au sein de l’espace francophone, le soutien à l’entrepreneuriat en favorisant l’accès au financement pour les jeunes entreprises en croissance et le développement de l’économie numérique.

Extraits : OIF, 26 novembre 2020

Cet article est-il utile ?

Centre Inffo vous conseille également

Publicité - Devenir annonceur Lloyd's Register