Egalité professionnelle : les mêmes droits au CPF pour les salariés à temps partiel

Par - Le 14 mai 2018.

Muriel Pénicaud a confirmé la mesure phare en faveur de l’accès à la formation des femmes inscrite dans le projet de loi « pour la liberté de choisir son avenir professionnel », lors de la présentation des 15 actions pour l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, le mercredi 9 mai.

Entourée de Marlène Schiappa, secrétaire d’Etat chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes, la ministre du Travail a rappelé la disposition prévue par le projet de loi stipulant que « tous les salariés à temps partiel, en majorité des femmes, bénéficieront des mêmes droits sur leur compte personnel de formation que les salariés à temps plein ».

Encourager la mixité

Le rapport Smadja remis le 20 février dernier à Marlène Schiappa indiquait un taux d’accès à la formation de 28% pour les salariés en temps partiel contre 38% pour les salariés à temps plein. Les recommandations de ce rapport devraient trouver leur place dans le cadre du dialogue social sur l’égalité professionnelle et dans le cahier des charges de la future certification des organismes de formation. Il s’agit notamment d’intégrer des critères d’égalité d’accès et de mixité dans leur homologation.

Centre Inffo vous conseille également

Publicité
Keytoform