Covid-19 : adaptation du protocole sanitaire en entreprise à la reprise d’activité

Le protocole national visant à la protection des salariés face à l’épidémie de covid-19 a été réactualisé pour être adapté au contexte de reprise de l’activité et de retour sur site de salariés. Cette nouvelle version sera applicable à compter du 9 juin 2021.

Par - Le 03 juin 2021.

L’employeur doit prendre toutes les mesures d’organisation nécessaires pour limiter le risque de croisement et de concentration des personnels et des clients afin de faciliter le respect de la distanciation physique. Chaque collaborateur doit pouvoir disposer d’un espace lui permettant de respecter la règle de distanciation d’au moins un mètre associée au port du masque. L’employeur devra revoir l’organisation de l’espace de travail et, au besoin, prévoir des tranches horaires des travailleurs pour éviter ou limiter au maximum les regroupements et les croisements.

Les réunions en audio ou en visioconférence restent à privilégier. Lorsqu’elles se tiennent en présentiel, les réunions doivent respecter les gestes barrières (port du masque, mesures d’aération, règles de distanciation).

Les employeurs doivent fixer, dans le cadre du dialogue social, un nombre minimal de jours de télétravail par semaine, pour les activités qui le permettent

Les moments de convivialité réunissant les salariés en présentiel  peuvent être organisés dans le strict respect des gestes barrières. Il est recommandé que ces moments se tiennent dans des espaces extérieurs et ne réunissent pas plus de 25 personnes.

Le ministère du Travail publie des guides pour accompagner les employeurs dans la reprise d’activité.

Protocole national pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise face à l’épidémie de covid-19

Guides pour accompagner les employeurs

Cet article est-il utile ?

Centre Inffo vous conseille également

Publicité - Devenir annonceur