ProSapiens : vidéos en ligne pour répondre aux exigences de l’Afest

La plateforme ProSapiens est un outil qui aide les organismes de formation et les entreprises à répondre aux spécificités de l’Afest précisées dans le décret de janvier 2019 en leur permettant de générer de l’analyse réflexive chez leurs apprenants et d’en conserver la trace.

Par - Le 20 mai 2019.

Quoi ?
Une plateforme de gestion de l’Afest accessible en ligne (ordinateur, téléphone).

Par qui ?
ProSapiens, start-up du développement des compétences par le travail,  créée en novembre 2017.

Pour qui ?
Entreprises ou groupement d’entreprises, organismes  de formation.

Combien ça coûte ?
Quelques jours de conseil pour mettre en place l’action  et l’accompagner, puis  un abonnement mensuel par utilisateur.


Sur la vidéo de trois minutes filmée avec son téléphone, une jeune femme en tenue de cuisinière explique dans un environnement professionnel comment monter une mayonnaise, étape par étape. Après l’avoir postée sur la plateforme de ProSapiens à laquelle ont accès plusieurs professionnels – le chef de projet de son parcours de formation, son formateur interne, des experts internes à l’entreprise ou externes –, elle répond à quatre questions d’analyse réflexive, puis autoévalue sa prestation en cliquant sur des étoiles (correspondant au degré d’acquisition). Les formateurs et experts font de même et s’ensuit un échange en ligne au sein d’une communauté professionnelle.

Cette compétence, attestée par la vidéo, fait partie des compétences-clés acquises en situation de travail qui lui ont permis d’obtenir un CQP[ 1 ]Certificat de qualification professionnelle.d’employée technique de restauration.

Didactique

La plateforme ProSapiens et toute l’ingénierie pédagogique qui la sous-tend ont été élaborées par Frédéric Aubreton, qui a dirigé des centres de formation d’apprentis pendant une vingtaine d’années. Cette expérience l’a amené à réfléchir à la manière la plus efficace de mettre en cohérence les parcours des apprenants en alternance, et à étudier la « didactisation » des situations de production qui sont à la base de la formation en situation de travail. Il a créé des outils permettant aux apprenants de conscientiser ce qu’ils apprenaient en entreprise, ce qui a débouché sur l’élaboration de la plateforme ProSapiens.

En 2017, alors qu’il dirigeait encore le CFA interprofessionnel des 13 Vents, à Tulle, il a proposé au Fafih[ 2 ]Opca de l’industrie hôtelière. de répondre à l’appel d’offres de la Délégation générale a l’emploi et à la formation professionnelle visant à mener une expérimentation d’actions de formation en situation de travail (Afest) pour des TPE-PME et leurs salariés peu qualifiés.

« Nous avons monté deux parcours de formation dans deux TPE en Corrèze, ce qui a permis aux salariées embauchées sans qualification de passer leur CQP de réceptionniste et d’employée d’étage dans un hôtel-restaurant, raconte-t-il. Le formateur interne a transmis ses compétences et les preuves de cette transmission ont été apportées grâce à la vidéo dans une quinzaine de situations-clés identifiées préalablement. » Cela a permis de démontrer que la vidéo est un outil accessible et susceptible de générer plus d’interactions que des livrets papier.

Applications pratiques

Après avoir créé la start-up ProSapiens fin 2017, en association avec la consultante spécialisée Agnès Weissberg et l’experte dans le domaine de la santé Sylvie Aubreton, Frédéric Aubreton a pu élaborer la plateforme lors d’une deuxième expérimentation avec le Fafih, dans le cadre d’une POEC[ 3 ]Préparation opérationnelle à l’emploi collective. pour des demandeurs d’emploi visant le CQP commis de cuisine ou serveur.

La loi sur la formation professionnelle de septembre 2018 consacrant l’Afest comme modalité de formation et son décret d’application de janvier 2019 ont fait décoller la jeune entreprise creusoise. « La plateforme ProSapiens répond au décret en permettant de générer de l’analyse réflexive et d’en conserver la trace », explique Frédéric Aubreton. Mais l’utilisation de la plateforme nécessite un accompagnement pour une bonne acculturation à la logique de l’Afest et un choix des vidéos-clés à faire remonter. « Nous sommes dans des logiques nouvelles et il faut donc un temps d’ingénierie spécifique », précise-t-il.

ProSapiens accompagne Opcalia dans le cadre de la mise en place d’un CPRom[ 4 ]Contrat de professionnalisation pour l’outre-mer. préparant au CQP vente de produits marée : après trois mois au CFA de Cobas Bassin Formation (près d’Arcachon), les apprenants finaliseront l’acquisition de leurs compétences en poissonnerie, avec leur formateur interne. Le CFA utilisera la plateforme ProSapiens pour animer cette formation à distance. La start-up accompagne également la Fédération compagnonnique nationale sur la mise en place du BTMS[ 5 ]Brevet technique des métiers supérieur. ébeniste combinant formation en centre, à distance et en situation de travail. Le CHU de Clermont-Ferrand a aussi fait appel à ProSapiens pour valider les stages de kinésithérapeutes ayant obtenu leur diplôme dans un autre pays européen.

Mémoire vive

Les entreprises commencent aussi à solliciter la start-up. « Une grande entreprise de distribution, qui forme déjà ses managers en situation de travail, s’intéresse à notre solution pour avoir un lieu central où échanger sur le process et faire intervenir des experts », indique Agnès Weissberg. En permettant de garder les traces de ces formations, la plateforme offre aussi aux entreprises de conserver leurs savoir-faire et leurs compétences de façon vivante afin de capitaliser sur elles. « Comme il y a un travail d’analyse de pratiques partagées en amont, cela dépasse les objectifs de la seule Afest, assure Frédéric Aubreton. Cela relégitime les personnes (formateurs internes, experts), ce qui a des répercussions positives sur les collectifs de travail. »

Notes   [ + ]

1. Certificat de qualification professionnelle.
2. Opca de l’industrie hôtelière.
3. Préparation opérationnelle à l’emploi collective.
4. Contrat de professionnalisation pour l’outre-mer.
5. Brevet technique des métiers supérieur.

Centre Inffo vous conseille également