Gauvin

Par - Le 01 janvier 2004.

Depuis son premier poste jusqu’à ce jour, toute la carrière d’Annie Gauvin est liée à la connaissance du marché du travail et à la politique de l’emploi.

Docteur en sciences économiques, spécialisée en économie du travail, elle débute sa carrière en 1978 à Paris I, où elle sera nommée enseignante-chercheure. De 1990 à 1992, elle contribue notamment aux premières enquêtes sur les panels des bénéficiaires des politiques et sur le comportement des entreprises vis-à-vis des mesures d’aide à l’emploi, dans le cadre de la division Emploi et politique d’emploi du service des études et statistiques du ministère du Travail.

Elle rejoint ensuite le Commissariat général du Plan où elle devient rapporteure de nombreuses commissions dont les préconisations ont marqué l’histoire de la prospective de l’emploi, et en particulier, les commissions “Choisir l’emploi”, “Le choix de la performance globale”, “La France de l’an 2000”, “Le travail dans 20 ans”(1). En 1998, chef du département “Synthèses”, ayant une fonction transversale de veille à la DGEFP, Annie Gauvin poursuit ses travaux d’expertise et assure un rôle d’interface entre les études, l’évaluation et l’aide à la décision en matière de politique d’emploi. Par ailleurs, elle accompagne la montée en charge de la stratégie européenne pour l’emploi en France et réalise des travaux liés aux organisations internationales (OCDE, BIT, G 8).

Directrice générale adjointe à l’ANPE depuis septembre dernier, ses nouvelles responsabilités concernent les sujets liés principalement à la prospective, au contrôle et aux échanges internationaux. “La période actuelle me semble particulièrement intéressante pour l’Agence. La diversification des responsabilités et des financements (Unedic, collectivités locales, arrivée de nouveaux opérateurs) va contribuer au renouvellement de la stratégie globale et de l’effort collectif pour améliorer les retours à l’emploi”, souligne-t-elle. “L’anticipation est plus que jamais nécessaire pour permettre aux conseillers de l’Agence de construire des zones de services en s’appuyant sur une segmentation fine des besoins des entreprises et des demandeurs d’emploi, et sur la prise en compte des spécificités des territoires”, estime Annie Gauvin.

Parmi ses premiers chantiers figurent le cadrage des orientations liées au plan de cohésion sociale et la préparation des entretiens de l’emploi qui se dérouleront en mars 2005.

Patricia Gautier-Moulin

Centre Inffo vous conseille également

Découvrez nos newsletters