Réforme de l’apprentissage: les chambres des métiers et de l’artisanat attentives à la mise en oeuvre réglementaire du coût-contrat (11e universités de l’artisanat d’Alsace)

«~Nous sommes attentifs au volet CFA[[Centre de formation d’apprentis.]] de la loi [[«~pour la liberté de choisir son avenir professionnel~», NLDR »]]. C’est en ces termes que le président de la chambre des métiers d’Alsace Bernard Stalter, a résumé l’état d’esprit des professionnels réunis à l’ENA (Ecole nationale d’administration) à Strasbourg, à l’occasion des 11e universités de l’artisanat d’Alsace, jeudi 30 août 2018.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 03 septembre 2018.

Des universités «~au milieu du gué des réformes~», toujours selon le président de l’Assemblée permanente des chambres des métiers et de l’artisanat (APCMA)[[Bernard Stalter préside à la fois la chambre des métiers d'Alsace et l'APCMA.]]. Principal point d’incertitude et de vigilance des acteurs de l’apprentissage~: la nature du coût-contrat qui doit être précisée dans les décrets d’application de la loi votée le 1er août dernier. Un pilotage encore flou «~Le Conseil régional d’Alsace puis Grand-Est sont, dans le dispositif actuel, des partenaires de qualité des CFA. Nous étions donc plutôt favorables au maintien de la compétence de la Région dans…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Pack Bimédia