Quelle validation des acquis de la mobilité pour les apprentis ? Contenu protégé

Une mobilité internationale réussie suppose une certaine valorisation de l’expérience acquise à l’étranger. Cette question se pose de façon spécifique aux apprentis. Sébastien Thierry (Erasmus + France) expose au Quotidien de la formation les trois façons d’y répondre.

Par Nicolas Deguerry - Le 12 septembre 2019.

Rentrée de l’apprentissage, une croissance à deux chiffres pour le groupe IGS Contenu protégé

La nouvelle dynamique de l’apprentissage se confirme. Le groupe IGS enregistre de bons chiffres et devrait ouvrir 5 à 6 nouvelles sections. Pour son directeur général adjoint, Jean-Philippe Leroy, l’adaptation du système d’information et l’individualisation des parcours sont les deux chantiers prioritaires à mener.

Par Catherine Trocquemé - Le 11 septembre 2019.

« Nous devrions avoir les moyens d’envoyer plus d’apprentis à l’étranger » (Sébastien Thierry, Erasmus +) Contenu protégé

Selon les estimations du ministère du Travail, environ 6 800 apprentis auraient bénéficié d’une mobilité internationale en 2017-2018. Parmi lesquels environ 5 350 doivent leur expérience à l’étranger au programme phare de l’Union européenne, Erasmus +. Directeur général adjoint de l’Agence Erasmus + France / Éducation & Formation, Sébastien Thierry nous précise l’apport de ce programme.

Par Nicolas Deguerry - Le 10 septembre 2019.

Les apports de la loi du 5 septembre 2018 pour la mobilité des apprentis Contenu protégé

Directeur général adjoint de l’Agence Erasmus + France / Éducation & Formation, Sébastien Thierry rappelle au Quotidien de la formation ce que la loi du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel a changé pour la mobilité des apprentis.

Par Nicolas Deguerry - Le 10 septembre 2019.

Les Compagnons du Devoir ouvrent une trentaine de nouvelles sections d’apprentissage

Rentrée très active pour les Compagnons du Devoir. « Les régions nous remontent de très bons niveaux pour toutes nos sessions et nous prévoyons l’ouverture d’une trentaine de nouvelles sections d’apprentissage », affirme Jean-Claude Bellanger, son secrétaire général. Et la dynamique devrait encore s’accélérer en 2020.

Par Catherine Trocquemé - Le 06 septembre 2019.