FAQ Afest

Lors des deux évènements consacrés à l’Afest*, organisés cette année par Centre Inffo, il a été apporté des réponses à de nombreuses questions posées par les participants.La Foire aux questions ci-dessous vous permet de les consulter. Les questions ont été classées par thèmes afin de pouvoir plus facilement les retrouver.

Bonne consultation.

* Webinaire « Afest : point d’étape sur son cadre juridique ». Jeudi 17 février 2022
Master Class « Afest : les conditions à réunir pour réussir sa mise en œuvre ». Mardi 22 mars 2022


 

  • Afest et avantages entreprise
  • Dans quelle situation, une Afest est la modalité pertinente de formation pour une entreprise ?

    L’Afest est une modalité de mise en œuvre d’une action de formation qui comprend notamment :

    • une analyse de l’activité de travail ;
    • la désignation préalable d’un formateur pouvant exercer une fonction tutorale ;
    • la mise en oeuvre de phases reflexives ;
    • et des évaluations spécifiques (au pluriel).

    L’Afest repose donc sur des conditions particulières qui nécessitent un engagement de l’entreprise. Il a été observé que l’Afest est mise en oeuvre en particulier, lorsque les entreprises ne trouvent pas de formations adaptées à leurs besoins et quelles sont confrontées à une forte concurrrence.

  • Afest et demandeurs d'emploi
  • Je rebondis sur la question de l'AFEST et des demandeurs d'emploi. Je sais qu'il y a eu des expérimentations avec ce type d'apprenants. Avez-vous connaissance de ces expérimentations et comment ont-elles été menées ?

    (vide)

  • Question à Pôle emploi : comment allez-vous articuler vos dispositifs avec ceux que les Régions mettent également en œuvre ?

    (vide)

  • Quelle différence faites-vous entre l'Afest pour les demandeurs d'emploi et les anciens contrats d'adaptation ?

    L’Afest est modalités de formation. Le contrat d’adaptation était un dispositif de formation qui dans le cadre d’un contrat de travail de type particulier, prévoyait la mise en oeuvre d’une action de formation d’adaption à l’emploi occupé dans l’entreprise. L’Afest ne peut pas être assimilée à une action d’action d’adaption à l’emploi ni à un dispositif de formation.

  • On parle beaucoup de salariés bénéficiaires de l'AFEST mais quid des demandeurs d'emploi ?

    La mise en œuvre des Afest implique les entreprises. Par conséquent, les salariés sont a priori les premiers publics concernés. Cependant, les Régions, Pôle emploi ou d’autres financeurs financent des dispositifs de formation préalable à des recrutements, à destination des demandeurs d’emploi qui impliqueront des entreprises. Certaines d’entres elles peuvent être intéressées par la modalité de formations Afest.

  • Est-ce qu'apprenant en AFEST et statut de demandeur d'emploi sont compatibles, peut-on balayer l'intérêt que pourraient y avoir les entreprises qui vont s'investir dans cette démarche ?

    Un parcours de formation en modalité Afest, prévu dans un dispositif de formation à l’intention de demandeurs d’emploi est possible. Des Régions et Pôle emploi en financent. Ces dispositifs sont souvent mis en œuvre pour résoudre des difficultés de recrutement. Un parcours Afest permet aux entreprises concernées par la mise en oeuvre de ces dispositifs, de se garantir de l’aquisition des compétences correspondant à ses situations de travail réelles.

  • Je sais qu'il y a eu des expérimentations AFEST à destination des demandeurs d'emploi. Avez-vous connaissance de ces expérimentations et comment ont-elles été menées ?
  • Afest et Fonction Publique
  • Quelles perspectives de sortie des décrets pour la mise en place de l'AFEST dans la Fonction Publique ?

    L’Afest étant une modalité de réalisation d’une action de formation, la réglementation qui la régit s’applique dans les entreprises du secteur privé comme dans les établissements de la fonction publique. Il n’est donc pas prévu de décret particulier sur la mise en oeuvre des Afest dans les trois fonctions publiques.

  • Afest et ingénierie
  • Quelle durée pour l'AFEST ?

    La réglementation ne prévoit pas de durée minimale, ni maximale à une action de formation, par conséquent, la durée d’une Afest est variable. Elle varie en fonction de la situation de travail réel observée, des savoirs et savoirs-être à maîtriser.

  • Comment distinguer une formation en présentiel "classique" en entreprise de l'Afest ? Exemple une formateur qui se rend en boulangerie pour dispenser sa formation : le programme ne mentionne pas l'Afest et il est constaté que les salariés et le chef d’en

    Toutes les formations qui se déroulent sur le lieu de production n’ont pas pour origine l’analyse du travail réel. Par conséquent, l’acronyme Afest ne couvre pas toutes les formations sur le lieu de production. Dans l’exemple cité, la présence du formateur peut ne pas avoir pour origine la mise en oeuvre d’une Afest et en effet correspondre à la réalisation de la phase pratique d’une formation « classique ».

  • Un organisme de formation ne peut-il pas proposer des typologies de séquences d'apprentissages construites avec les experts métier ?

    La définition de l’action de formation donnée par le code du travail (art. L6313-2) est suffisament large pour intégrer des séquences d’apprentissages construites avec des experts métiers. Par contre, la construction d’un parcours d’Afest ayant pour point de départ l’analyse du travail réel, il apparaît difficile de « proposer des typologies de séquences d’apprentissages » même si leur qualité repose sur une expertise.

  • Concernant le financement de l’AFEST, le programme présenté doit-il faire mention de l’AFEST et donc d’un temps dédié à la phase réflexive ?

    L’Afest étant une modalité de réalisation d’une action de formation, son parcours doit décrire les quatre composantes qui la caractérisent : l’analyse du travail, la désignation d’un tuteur Afest, la phase reflexive et l’évaluation des acquis. Une durée doit donc être mentionnée pour chacune de ces composantes.

  • Dans le cas d’une demande de financement AFEST pour un salarié (donc non formateur et sans numéro de DA) qui apprendrait à ses collègues, quels sont les éléments obligatoires à transmettre au financeur ?

    En cas de réalisation d’une Afest par un formateur salarié de l’entreprise, les entreprises de moins de 50 salariés peuvent en effet s’adresser à leur Opco pour faire financer le coût de cette formation interne. La rémunération versée au salarié formateur durant la formation est prise en charge sur la base de la durée effectivement réalisée et prouvée par tout moyen de preuve notamment l’émargement du formateur.

  • Une entreprise peut-elle mettre en place une AFEST et la mettre en action, auprès plusieurs établissements donc de plusieurs collaborateur en sachant qu'il y a la possibilité de former plusieurs tuteurs dans l'entreprise

    Comme pour toute action de formation, si une entreprise souhaite mettre en place une Afest pous ses salariés et pour ceux d’autres établissements, elle devra se déclarer comme prestataire de formation auprès de la Dreets. En effet, une entreprise ne peut organiser de la formation interne que pour ses salariés. Si elle souhaite former les salariés d’une autre entreprise (formation externe), elle doit respecter les obligations des organismes de formation.

  • Peut-on expliciter ce qu'est "la phase réflexive" ?

    L’analyse réflexive est une séquence pédagogique obligatoire dans un parcours Afest. Il est donc essentiel de la maîtriser. L’analyse réflexive permet au collaborateur, dans le cadre d’entretiens d’auto-confrontation, d’apprendre de son travail. Elle favorise le développement de la compétence de l’adulte, permet la reconnaissance d’autrui, favorise l’estime de soi, permet d’apprendre à apprendre. Un autre point de vue est abordé : comprendre comment le collaborateur apprend au travail. Cette technique permet de modéliser les bonnes pratiques professionnelles et favoriser la mise en patrimoine des expériences cumulées réussies.

  • Une entreprise apprenante qui n'embauche pas à l'issue le DE, quel intérêt y trouve-t-elle ?

    (vide)

  • Donc pour pôle emploi, c'est l'organisme de formation qui prend le rôle de formateur/ tuteur ?

    (vide)

  • Afest et OPCO
  • Ne trouvez-vous pas que le couperet à 50 salariés est un peu bas pour avoir un accompagnement ?

    Le seuil de 50 salariés est en effet le seuil des effectifs des entreprises à partir duquel il n’est plus possible pour les Opco de prendre en charge des dépenses de formation des plans de développement des compétences (PDC). Par conséquent, les entreprises de 50 salariés et plus ne peuvent pas bénéficier de prise en charge des Opco au titre de ces dépenses. Ces entreprises doivent prendre en charge les dépenses de leur PDC sur le budget interne prévu par le code du travail.

  • Doit-on être Qualiopi en tant que formateur externe pour assurer le financement des OPCO ?

    Lorsque la mise en œuvre d’une Afest dans une entreprise nécessite le recours à un formateur externe et qu’elle est financée par un Opco, l’obligation d’être certifié « Qualiopi » s’impose au prestataire de formation sollicité. Lorsqu’un prestataire de formation intervient pour le compte d’un autre organisme de formation (sous-traitance) qui sera financé par l’Opco, seul ce dernier (celui qui confie la réalisation) a l’obligation d’être certifié « Qualiopi ».

  • Quel est le niveau de prise en charge par les OPCO, pour l'analyse de la situation, l’AFEST et la formation du tuteur ?

    L’Afest ne dispose pas d’une enveloppe financière dédiée gérée par les Opco. Les Opco interviennent dans le financement des Afest lorsqu’elles sont mises en œuvre dans un des dispositifs qu’ils financent : Plan de développement des compétences des entreprises de moins de 50 salariés, contrat de professionnalisation expérimental. Chaque conseil d’administration paritaire des Opco a la responsabilité de définir ce qu’il prend en charge et à quel niveau.

  • Quelle est la prise en charge des salaires durant le temps de formation ?

    Comme pour toute action de formation, l’Opco peut prendre en charge la rémunération et les charges sociales légales et conventionnelles des salariés des entreprises de moins de 50 salariés en formation dans le cadre du plan de développement des compétences et dans la limite du coût horaire du Smic par heure de formation, selon des modalités précisées par le conseil d’administration de l’opérateur de compétences.

  • Quelle est la prise en charge l'intervention d'un consultant externe ?

    Il n’est pas prévu d’enveloppe particulière pour ces financements des prestations de conseil en à la mise en œuvre de parcours d’Afest. Cependant, des Opco ont prévu des financements pour la prise en charge de ces prestations.

  • Les OPCO financent-ils des consultants externes ?

    La prestation de conseil en Afest, dissocée de la mise en œuvre de l’action de formation, ne peut pas être financée par les Opco. Si elle accompagne la mise en œuvre d’une action de formation, la prestation de conseil facturée par le consultant externe à l’entreprise pourra être prise en charge si elle a moins de 50 salariés et sur la base des conditions fixées par le conseil d’administration de son Opco.

  • Lorsque les OPCO financent une prestation de conseil à un cabinet de consultants ceux-ci doit-il être certifié Qualiopi ?

    Non. La certification Qualiopi certifie la qualité des prestations assurées par des organismes de formation, des CFA, des organismes d’accompagnement à la validation des acquis de l’expérience (VAE) ou des organismes de bilan de compétences.

  • Pouvez-vous donner un exemple de facturation journée Afest côté prestations et du côté prise en charge Opco ? Une journée / 3 à 4 personnes par exemple

    (vide)

  • Les montants de prise en charge seront différents d'un OPCO à l'autre ?

    Oui, les montants pris en charge peuvent être différents d’un Opco à un autre. Chaque conseil d’administration paritaire des Opco a la responsabilité de définir ce qu’il prend en charge et à quel niveau.

  • Si un organisme de formation n'est pas encore Qualiopi, mais qu'un de ces formateurs est référent AFEST- prise en charge OPCO possible ? Comme dispensateur ?

    Les Opco ne peuvent financer des prestations de formation qu’à la condition que le prestataire de formation qui les dispensent soient certifiés Qualiopi. La certification « référent Afest », ne peur pas remplacer l’obligation de la certification Qualiopi.

  • Qui facture ?

    (vide)

  • Une entreprise qui a formé ses formateurs AFEST + 1 référent, peut-elle demander un financement OPCO pour ses parcours internes ?

    S’il s’agit d’une entreprise de moins de 50 salariés, elle peut demander la prise en charge à son Opco de toutes les dépenses de formation occasionnées par la mise en œuvre d’une Afest. Ces dépenses seront prises en charge sur la base des conditions fixées par le conseil d’administration de son Opco. Si l’entreprise a recours à un organisme de formation extrne, celui-ci voit être certifié Qualiopi.

  • Afest et Qualiopi
  • Dans le livret les certifications référent sont bien appréciées (confirme des propos du début) - Qualiopi n'est pas cité – normal ?

    (vide)

  • Afest et RQTH
  • Autre cible qui semble être appropriée pour l'AFEST : les personnes en situation de handicap. Avez-vous connaissance de telles expérimentations ?

    Il existe en effet des expérimentations financées par l’Agefiph. Au moment de la rédaction de cette FAQ, les résultats de ces expérimentations n’étaient pas connus.