Congrès Régions de France – Les Régions réaffirment leur volonté de piloter les politiques de l’orientation, de la formation et de l’emploi

C’est une parole ferme qui s’est exprimée dans le cadre du congrès des Régions de France, avant et après l’intervention du Premier ministre Édouard Philippe, jeudi 27 septembre, à Marseille. Le chef du gouvernement a eu beau assurer que « la décentralisation est incontestable et irréversible », c’est une accusation de « recentralisation » qui domine, sur fonds de critique du dialogue et de la méthode gouvernementale. L’orientation et la formation n’y échappent pas.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 01 octobre 2018.

Dans le champ de la formation, c'est une incompréhension persistante qui se manifeste devant le retrait de l'essentiel de la compétence apprentissage aux Régions. Colère d'Alain Rousset qui affirme que « c'est la première fois depuis les lois de décentralisation de 1982 qu'une compétence régionale disparaît, alors même que l'apprentissage repart à la hausse ». Le transfert aux branches passe d'autant moins que le président de la Région Nouvelle Aquitaine estime qu'il repose sur « le lobbying de Pierre Gattaz,[[Ex président du Medef.]], qui représente des entreprises qui recourent peu à l'apprentissage ». Mais avant même que ne soit discuté le fond, c'est la…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Découvrez nos newsletters