Des praticiens de l’orientation lancent un groupe de réflexion

« Faire valoir la parole de terrain qui n’apparaît jamais, pour la partager avec d’autres pairs et essayer de la faire entendre à ceux qui financent et prescrivent les prestations d’orientation ». Tel est l’argument principal qui a conduit Stéphane Montagnier, psychologue du travail spécialiste des questions d’orientation tout au long de la vie[Voir notre article [L’orientation est un sport de combat.]], et Pascaline Albaret, coordinatrice du pôle Organiser son parcours professionnel et de formation à la Cité des métiers de Paris-La Villette, à créer un groupe de travail, d’échange et de réflexion ouvert à tous les praticiens de l’orientation.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 22 janvier 2015.

« On n'entend jamais les professionnels de l'orientation s'exprimer sur ce qu'ils font et sur les difficultés qu'ils rencontrent. Tout le discours provient des financeurs/décideurs qui prescrivent les façons de travailler, des éditeurs qui proposent leurs outils et des chercheurs qui organisent des séminaires sur le sens à donner à sa vie », estime Stéphane Montagnier. Des contributions dont il veut bien reconnaître l'intérêt mais dont il affirme qu'elles ne sauraient épuiser le sujet : « ce qui manque, c'est la parole des praticiens de terrain, là où se joue vraiment l'orientation ». Et d'ajouter : « on ne nous entend pas et la qualité de…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Afnor