Deux projets de décrets encadrent la nouvelle gouvernance de la formation professionnelle

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 07 novembre 2018.

Deux projets de décrets présentés au Cnefop ce vendredi 9 novembre fixent un cadre resserré aux opérateurs de compétences et à France Compétences. Sans surprise, l’État tient une place prépondérante au sein de la nouvelle instance nationale de régulation et l’agrément des opérateurs de compétences est soumis à de nouveaux critères. Les fondations du nouvel édifice de la formation professionnelle sont posées dans deux projets de décret soumis pour avis au Cnefop ce vendredi 9 novembre. En ligne avec l’esprit de la réforme engagée par le gouvernement, la nouvelle autorité nationale de pilotage quadripartite est dotée d’un conseil d’administration au…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également