Rivière

Par - Le 22 août 2007.

Depuis le 20 juin, Dominique Rivière (55 ans) est le nouveau président de l’Office professionnel de qualification des organismes de formation et des conseils (OPQFC), structure juridique qui rassemble l’Office professionnel de qualification des conseils en management (OPQCM, qu’il préside également depuis le 28 mars dernier) et l’Office professionnel de qualification des organismes de formation (OPQF, dont le président est Bernard Monteil). Il succède à Yann Houdent, qui occupait ce poste depuis 2003.

Le nouveau président de l’OPQFC souhaite “impulser des orientations stratégiques nouvelles à l’organisation pour développer la qualification professionnelle, en démontrer la valeur ajoutée et être en phase avec les attentes du marché”. Il s’agit, en effet, de bien comprendre les besoins et attentes de qualification des plus de 1 200 organismes de formation et cabinets de conseil en management, membres de l’OQPCF. Conscient de l’évolution rapide en termes de normalisation des métiers de services au niveau européen, voire international, Dominique Rivière va mettre en place des commissions de travail afin d’aider les organismes clients à mieux comprendre les enjeux de la qualité et de la qualification (un moyen de gagner du temps dans la sélection et leurs prestations). Il veut renforcer la collaboration avec les organisations professionnelles représentatives qui “gravitent autour de nos métiers” (avocats, commissaires aux comptes, experts-comptables, syndicats, professionnels d’acheteurs, etc.). Dans ce cadre, “nous allons mettre en place un plan d’action dont l’objectif est de permettre une visibilité des activités de l’OPQFC”.

Il entend également aider les cabinets conseils en management et les organismes de formation à “comprendre l’intérêt de se faire qualifier (en termes de méthodes de travail, d’accès à certains marchés, etc.). Il nous faut également mettre en valeur la possibilité (dans le cadre du décret de décembre 1990) pour les cabinets conseils de proposer des prestations juridiques à titre accessoire de leurs missions principales”, précise Dominique Rivière, qui déplore le fait que “beaucoup d’entreprises ne connaissent pas la qualification”.

Au niveau international, il se dit également “prêt à ouvrir le débat du positionnement du dispositif de reconnaissance, en étant vigilant et ouvert aux initiatives déjà prises par certains pays européens”. En effet, explique-t-il, “il y a, au niveau de l’Europe, une volonté d’instaurer des normes sur les services. Il s’agit pour nous, et pour d’autres également, d’amener nos organisations collègues européennes à se servir du travail de normalisation effectué en France pour mettre en place des normes de qualification, voire de certification”.

Diplômé de l’École supérieure de commerce de Rouen, Dominique Rivière dirige RCA (Rivière consult associés). Cette société de conseil en management (80 personnes), dont il est le fondateur, est spécialisée dans les domaines de la santé, la pharmacie, le BTP et l’agroalimentaire. Il est également l’initiateur du cours de “conseil en middle market” à l’Essec.

Sandrine Guédon-Zadunayski

Contact : www.opqfc.org

Centre Inffo vous conseille également

Découvrez nos newsletters