L’inventaire des certifications et des habilitations selon George Asseraf

Président de la Commission nationale de la certification professionnelle (CNCP), George Asseraf est à ce titre en charge de la mise en œuvre de l’inventaire des certifications et habilitations. En amont de l’examen de la première liste de demandes de recensement (zoom et bilan à lire dans le Quotidien de la formation du 9 février 2015), il nous en présente le fonctionnement et les enjeux.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 10 février 2015.

Pouvez-vous rappeler les objectifs de l’inventaire ? George Asseraf - L'inventaire a été créé par la loi de 2009[[Loi n° 2009-1437 du 24 novembre 2009 relative à l'orientation et à la formation professionnelle tout au long de la vie.]] pour le recensement des certifications et habilitations mobilisées en situation de travail. Il faut bien comprendre qu’il s’agit d’une logique de certifications, et non pas d’une logique de parcours de formation. Aujourd'hui, l’objectif majeur des partenaires sociaux et des pouvoirs publics est la mise en place d'une nouvelle logique de financement de la formation professionnelle à partir du compte personnel de…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Découvrez nos newsletters