La CFE-CGC invite à construire un nouveau projet paritaire dans la formation professionnelle

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 15 mars 2018.

Au siège de la CFE-CGC, on n’hésite pas à parler de « sidération ». Quelques jours après les annonces de Muriel Pénicaud, c’est en tout cas le sentiment de Jean-François Foucard, secrétaire national de la CFE-CGC. « Même si on savait que la collecte par les Urssaf et la monétisation du CPF faisaient partie des projets du gouvernement, nous ne pouvons qu’acter la fin du paritarisme dans la formation professionnelle », explique-t-il dans un entretien accordé au Quotidien de la formation. Pour le négociateur de l’Ani, les partenaires sociaux vivent un moment critique, « nous avons besoin d’une expression commune…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également