Le bilan pédagogique et financier nouvelle formule tiendra sur deux pages

La refonte du bilan pédagogique et financier (BPF) version 2017 « touche au but » a annoncé Stéphane Rémy, chef de la mission de l’organisation des contrôles de la DGEFP, devant les membres de la Chambre syndicale des formateurs-consultants, réunis en assemblée générale, vendredi 17 juin 2016. Il s’est dit attaché à informer la sphère des formateurs indépendants, autant que les organismes plus importants regroupés au sein de la Fédération de la formation professionnelle, et leur a livré des pistes sur leur nouvelle déclaration 2017 portant sur leur activité 2016.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 21 juin 2016.

Mis en place en 1996, pour être rempli en avril 1997, le BPF est un document Cerfa « important, qui revêt une certaine solennité », car, comme l’a rappelé le chef de mission, il s’adresse à tous les professionnels de la formation, quel que soit leur statut, pour retracer leur activité de formation professionnelle. Cette déclaration a une double utilité à la fois pour les services de contrôle, qui peuvent suivre le fonctionnement et l’évolution du marché, et les services en charge de la statistique, qui informent, grâce à ces données, les parlementaires sur les grandes caractéristiques pédagogiques de formation…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Afnor