Le patronat opposé aux dispositions liées à l’apprentissage de la loi travail (auditions au Sénat)

Les représentants des organisations d’employeurs ont été auditionnées le 25 mai par la commission des affaires sociales du Sénat dans le cadre de l’examen du projet de loi travail. Si les points de vue divergent avec les critiques émises par les organisations syndicales (voir notre article), force est de constater que le patronat est également critique sur le texte.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 26 mai 2016.

Cest le cas sur le compte personnel d’activité, le CPA, comme sur les mesures visant l’apprentissage. « Je souhaite dire notre colère et notre frustration face à une loi qui devait initier un cercle vertueux pour les salariés comme les patrons », a souligné Viviane Chaine-Ribeiro, membre de la commission exécutive du Medef, avant de mettre en exergue les points qui fâchent dans le champ de la formation professionnelle ou de l’apprentissage. « Le CPA a été introduit pour avancer vers la sécurisation des parcours professionnels, cependant ce concept a tout de suite été détourné pour introduire le compte d’engagement citoyen, sans préciser…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également