Loi Sapin 2 : l’État conserve la main sur les formations liées aux métiers rares et émergents

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 22 juin 2016.

Un amendement présenté par le gouvernement sur le financement des formations par l’État a été adopté le 8 juin à l’Assemblée nationale par les députés dans le cadre de l’examen du projet de loi Sapin 2 [[Projet de loi relatif à la transparence, à la lutte contre la corruption et à la modernisation de la vie économique adopté à l’Assemblée nationale le 14 juin. ]]. Il prévoit que l’État « peut organiser et financer, au profit des personnes à la recherche d’un emploi, des formations relatives à des métiers dont le faible développement ou le caractère émergent justifient, temporairement ou…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Publicité
Keytoform