Sanitaire et social : la Fnapss propose au futur président de la République de lever des freins à l’apprentissagel

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 07 avril 2017.

La Fédération nationale pour l’apprentissage aux professions sanitaires et sociales (Fnapss), interpelle le futur président de la République, pour qu’il «~s’engage à la mise en œuvre d’une politique pérenne de l’apprentissage~». Dans les secteurs sanitaire, social et médico-social, près de 40~000 structures ne comptent que 4~000 apprentis. Un «~paradoxe~» pour la fédération, qui regroupe seize CFA du secteur, et qui propose de lever les obstacles. Pour combattre le déficit d’image, voire l’ignorance des dispositifs, la Fnapss suggère de mieux informer sur la vingtaine de métiers du champ ouverts à l’apprentissage du niveau V au niveau I. Pour éviter une inégalité…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Publicité - Devenir annonceur Ymag