La formation doit participer du « réenchantement du monde » (Gilles Schildknecht, Cnam)

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 27 octobre 2017.

Dans une contribution intitulée Que faire de la formation et qu'en faire !, Gilles Schildknecht, chercheur associé au centre de recherche sur la formation du Conservatoire national des arts et métiers (CRF/Cnam), invite à clarifier, et partager, les objectifs sociétaux qui sous-tendent notre système de formation. Désormais jugée à la quasi-unanimité indispensable, à tous et tout au long de la vie, la formation poursuit aujourd'hui des objectifs multiples qui gagneraient à être clarifiés. Constamment sous le feu de la critique, notre système de formation pâtirait surtout d'un manque de sens. Telle est la thèse défendue par le chercheur Gilles Schildknecht dans…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Afnor