Objets connectés : quel impact sur la formation ?

Commandée au réseau des centres de formation d’apprentis Ducretet par l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), une étude interroge l’impact du développement des objets connectés sur la réparation, les compétences et la formation. Elle était présentée lundi 11 décembre au CFA Ducretet de Clichy (Hauts-de-Seine).

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 12 décembre 2017.

Confiée par l’Ademe à l’association Réseau Ducretet, l'étude vise à anticiper, à l'horizon 2020, les impacts du développement des objets connectés (voir encadré) sur les emplois, la formation et les compétences dans les principales filières professionnelles de la « maison connectée » [[Électronique grand public, électroménager, télécommunications et informatique, domotique, santé/bien-être et chauffage.]]. Et attention, la révolution numérique étant aussi un enjeu environnemental de premier plan, il ne s’agit pas seulement de répondre à un enjeu sectoriel : «~beaucoup de produits connectés seront difficilement réparés si les métiers de la maintenance et les compétences ne s'adaptent pas~», avertit Pascal Carcaillon,…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Découvrez nos newsletters