« Point de liberté de choisir son avenir professionnel en l’absence de droit effectif à s’orienter tout au long de la vie » (Schany Taix, CIBC)

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 10 juillet 2018.

La monétisation du compte personnel de formation prévue par le projet de loi « liberté de choisir son avenir professionnel » n’inquiète pas uniquement les partenaires sociaux. Dans une tribune adressée à Centre Inffo, Schany Taix, délégué général de la Fédération nationale des centres interinstitutionnels de bilan de compétences (FNCIBC), s’alarme des conséquences pour les dispositifs d’accompagnement (conseil en évolution professionnelle, bilan de compétences et validation des acquis de l’expérience). Comme l’Association syndicale des centres de bilan de compétences (ASCBC, voir notre article), la Fédération nationale des centres interinstitutionnels de bilan de compétences (FNCIBC) s’inquiète des nouvelles conditions d’accès au bilan de…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également