Projet de loi « avenir professionnel » : Muriel Pénicaud a défendu au Sénat des nouveaux droits concrets pour tous pour lutter contre le chômage

Entendue mercredi 20 juin par la commission des affaires sociales du Sénat, la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, a réaffirmé l’ambition du projet de loi «~pour la liberté de choisir son avenir professionnel~»~: «~Rompre avec le chômage de masse.~» La création de nouveaux droits, effectifs, dans un cadre d’égalité des chances et des possibles, structure la réforme.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 25 juin 2018.

Muriel Pénicaud est longuement revenue sur l'apprentissage, une modalité de formation que le gouvernement entend fortement développer en dynamisant le «~triptyque jeune-entreprise-CFA~». C'est d'abord l'orientation qui est appelée à un «~devoir de vérité~», avec notamment une communication systématique sur les taux d'insertion et de réussite aux diplômes. L'attractivité de l'apprentissage est également renforcée, notamment par l'augmentation des rémunérations, un accès possible tout au long de l'année et l'obligation d'une valorisation des acquis pour permettre la modularisation des parcours. Des parcours qui, plaide Muriel Pénicaud, devraient être moins linéaires avec l'introduction d'un «~esprit de complémentarité~» entre les différentes voies de formation,…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Découvrez nos newsletters