shutterstock_1032636103.jpg

Muriel Pénicaud donne le coup d’envoi de l’opération « #versunmétier » orchestrée par Pôle Emploi

Faire découvrir les métiers en tension et favoriser la mise en relation entre employeurs et demandeurs d’emploi~: c’est l’objectif de l’opération « #versunmétier » organisée par les agences Pôle Emploi dans toute la France. Le lancement de cette campagne qui se concrétise par l’organisation de multiples événements – ateliers de découverte des métiers, job datings, etc. – s’est déroulé jeudi 20 septembre dans une agence Pôle Emploi du 20ème arrondissement de Paris, en présence de la ministre du Travail, Muriel Pénicaud.

Par - Le 21 septembre 2018.

Dans une salle du rez-de-chaussée de l’agence Pôle Emploi de la rue de Vitruve dans le 20ème arrondissement de Paris, des employeurs et un organisme de formation présentent à des demandeurs d’emploi le métier de référent web polyvalent et le parcours de formation qui y mène. Pendant ce temps-là au 1er étage, a lieu un « job dating » organisé pour l’entreprise SSP France qui recrute 70 employés de restauration pour des enseignes qui s’installeront à partir du mois de décembre dans la gare Montparnasse rénovée.

Ces deux ateliers organisés jeudi 20 septembre font partie des milliers d’événements qui se déroulent dans plus de 800 agences Pôle Emploi dans le cadre de l’opération « #versunmétier ». Orchestrée par Pôle Emploi, elle a pour objectif de faire découvrir les métiers et secteurs en tension et de favoriser la mise en relation entre employeurs et demandeurs d’emploi. « Une intensification du rapprochement entre l’offre et la demande » jugée nécessaire par la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, à l’heure où des emplois se créent (+ 18 % de créations nettes attendues en 2018), mais où nombre d’entreprises craignent d’avoir du mal à trouver des compétences. Selon une enquête de Pôle Emploi, 44 % des employeurs anticipent des recrutements difficiles en 2018, contre 37,5 % en 2017.

Faire connaître les nouveaux métiers

Pour la ministre du Travail, venue échanger avec des demandeurs d’emploi, des employeurs et des conseillers Pôle Emploi, aider les entreprises à recruter passe par une communication plus forte sur la réalité des métiers. « Aujourd’hui, on cherche 25 000 personnes dans le numérique en Île-de-France, 80 000 en France, mais personne ne connaît ces métiers », souligne Muriel Pénicaud. C’est dans cette logique qu’est organisée la session d’information sur le métier de référent web polyvalent destinée à recruter et former des personnes dans le cadre d’une préparation opérationnelle à l’emploi (POE). Le dispositif mis en place avec l’Afdas [ 1 ]Opca des professionnels de la culture, de la communication, des médias et des loisirs doit permettre à des demandeurs d’emploi de se reconvertir dans le numérique en suivant une formation de six mois et à des entreprises du secteur culturel et social de dénicher de futurs collaborateurs.

Préparation opérationnelle à l’emploi

Acquérir les compétences nécessaires pour exercer les métiers qui se transforment ou se créent c’est l’autre levier sur lequel agir, selon Muriel Pénicaud, pour résoudre les problèmes de recrutement des entreprises. Dans le secteur du numérique, de nombreuses initiatives ont vu le jour comme en témoignent les employeurs et prestataires de formation venus échanger avec la ministre du Travail. La société Zenika qui accompagne des entreprises dans leur transformation numérique s’est ainsi dotée d’une académie pour favoriser les transitions professionnelles. De son côté, SensioLabs éditeur d’un logiciel de développement d’applications a monté en partenariat avec Pole Emploi une pépinière pour former des demandeurs d’emploi à son outil Symfony grâce à une POE.

Dans le cadre du plan de développement dans les compétences, le gouvernement s’est engagé à financer 10 000 formations au numérique. « Pour commencer », précise Muriel Pénicaud. Si les besoins s’avèrent plus importants, le dispositif pourra évoluer, indique la ministre.

Notes   [ + ]

1. Opca des professionnels de la culture, de la communication, des médias et des loisirs

Centre Inffo vous conseille également

Découvrez nos newsletters