Opérateurs de compétences : neuf demandes d’agrément en bonne voie, quatre dossiers problématiques

Sur les treize projets d’opérateurs de compétences déposés au ministère du Travail fin 2018, neuf ont été jugés «~cohérents~» et devraient donc être agréés avant le 1er avril. Pour les quatre autres, de nouvelles négociations devront s’ouvrir pour aboutir, dans les deux mois, à la constitution de deux opérateurs~: l’un regroupant les services de proximité et l’artisanat, l’autre les services «~à forte intensité de main d’œuvre~».

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 28 janvier 2019.

Le futur paysage des opérateurs de compétences se précise. Le ministère du Travail a reçu treize demandes d’agrément fin 2018. Après un premier examen, le bilan provisoire s’avère «~très satisfaisant~», selon l’entourage de la ministre~: «~l’immense majorité des branches professionnelles a joué le jeu et compris l’intérêt pour les entreprises et leurs salariés de s’inscrire dans la logique de la réforme~». Sur les treize dossiers, neuf s’avèrent «~cohérents~» et sont donc «~en bonne voie pour être agréés dans les semaines qui viennent~» (lire ci-dessous). En revanche, quatre autres dossiers ne correspondent pas aux exigences du ministère. Il s’agit d’une part…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Publicité
Keytoform