La CGPME revendique la paternité de la “préparation opérationnelle à l’emploi”

La délégation patronale est allée “jusqu’au bout des efforts possibles” dans les concessions aux syndicats, a déclaré le représentant de la CGPME, Jean-Michel Pottier, à l’issue de la séance de négociation conclusive.

Par - Le 16 janvier 2009.

« Nous disposons désormais d’un ensemble cohérent sur la formation professionnelle”, a-t-il estimé. Un accord qui, selon lui, “apporte des mesures concrètes et pratiques pour les PME”. Parmi les nouveaux dispositifs, Jean-Michel Pottier a mis en exergue la “préparation opérationnelle à l’emploi”, dont la Confédération générale des petites et moyennes entreprises est à l’origine. “La POE va répondre aux besoins des entreprises”, s’est-il réjoui.

La CGPME et les autres organisations patronales ont par ailleurs “renvoyé l’optimisation des Cif et du Dif, notamment l’externalisation du Dif”, à un groupe de travail qui se réunira prochainement. “Il y a matière à réfléchir sur ce sujet”, a-t-il affirmé.

Pour nous, ce texte présente un équilibre, une cohérence, ce qui nous paraît important, c’est qu’il soit repris le plus intégralement possible par la loi sans le dénaturer”, a-t-il insisté.

Centre Inffo vous conseille également

Publicité - Devenir annonceur Ymag