Création de la Fédération française des Geiq

Inffo formation n° 866 – 15-30 novembre 2014 – Cédric Morin

Par - Le 15 novembre 2014.

Les
g
roupements
d’employeurs
pour l’insertion et la qualification
sont des collectifs d’entreprises
au sein de structures associatives
qui embauchent les personnes
les plus éloignées de l’emploi,
conçoivent des parcours d’inser
tion et de qualification et mettent
les salariés à disposition des
membres pour répondre à leurs
problèmes structurels de recru
tement et de fidélisation.
Le 23
octobre dernier, leur Comité
national de coordination et d’éva
luation (CNCE) a cédé la place
à une Fédération française des
Geiq.

140
G
eiq

“Près de 5 200 entreprises font
vivre aujourd’hui l’idée Geiq. Ces
dernières apportent des réponses
innovantes, dynamiques, là où,
le plus souvent, les politiques
publiques s’avèrent insuffisantes
et inadaptées”
, a assuré Héric
Quettelart, le président de la nou
velle fédération, lui-même artisan
du bâtiment dans le Gard.
Aujourd’hui, il existe 140
Geiq
dans 215
lieux d’implantation, qui
salarient 8
281
personnes dans
plus de 22
secteurs d’activité
différents, grâce à l’implication
notamment des branches profes
sionnelles et de leurs acteurs.

1,5 million d’heures
de formation


“En 2010, nous avons signé un
accord de branche dans la métal
lurgie où nous avons identifié les
Geiq comme un outil performant
pour attirer le public sur les mé
tiers de l’industrie où il est diffi
cile de recruter. En 2009 il y avait
quatre Geiq dans la branche, il y
en a aujourd’hui douze, grâce no
tamment à l’implication de nos
structures territoriales”
,
a expli
qué Denis Boissard, le directeur
général du fond Agir pour l’inser
tion dans l’industrie
1
, à l’occa
sion de la table ronde qui était
organisée sur le thème “Emploi
et insertion
: les entreprises ont-
elles la solution
?”

Entre 2008 et 2013, le réseau des
Geiq a connu une croissance de
30
% et fédère aujourd’hui sur
des territoires et dans des sec
teurs d’activité diversifiés
: aussi
bien des géants du Cac
40 comme
Vinci, Areva, GDF-Suez que des
entreprises artisanales.

“Si nous avons décidé de nous
constituer sous forme de fédé
ration, c’est parce que nous
avons la responsabilité de faire
vivre et valoriser cette forme
originale de coopération d’en
treprises qu’est le groupement
d’employeurs. Malgré les diffi
cultés économiques, les résul
tats des parcours d’insertion
parlent pour nous”
, poursuit
Héric Quettelart.

Ainsi, en 2014, les Geiq ont dis
pensé 5
millions d’heures de
mise à disposition, 1,5
million
d’heures de formation et signé
5
600
contrats pour un taux d’ob
tention de qualification de 76
%,
et un taux de sorties positives
vers l’emploi de 66
%.

Centre Inffo vous conseille également

Publicité - Devenir annonceur Ymag