La qualité de l’offre de formation, levier de lutte contre les dérives sectaires (rapport Miviludes)

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 28 mars 2018.

Le risque de dérives sectaires demeure présent dans la formation professionnelle. C’est ce que confirme le rapport d’activité 2016-2017 de la mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes) remis au Premier ministre, le 22 mars. L’organisme a traité 2~323 signalements en 2016 dont 15,5~% relevant du pôle « économie, travail, formation professionnelle » (14~% au premier semestre 2017). Un secteur à risques Pour les mouvements sectaires, le marché de la formation professionnelle représente «~une manne financière~» et «~un moyen de diffuser leurs doctrines et de recruter des adeptes~», rappelle la Miviludes. Particulièrement visés~: le coaching…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également