La formation au programme de l’agenda social 2016

Par - Le 30 mars 2016.

Le mardi 29 mars, Annick Girardin, la ministre de la Fonction publique, a présenté l’agenda social pour l’année 2016 à l’occasion du Conseil commun de la Fonction publique, le CCFP. Il s’agit de l’instance supérieure de dialogue social des trois Fonctions publiques (État, territoriale et hospitalière). Si la transposition du compte personnel d’activité dans le secteur public ne figurait plus à l’ordre du jour, la formation irrigue plusieurs dossiers. C’est l’exemple des programmes destinés à promouvoir la diversité, avec des formations spécialisées « égalité », mais aussi, des concertations sur le développement des compétences et l’accompagnement des parcours.

La ministre a souhaité inscrire deux thèmes majeurs à l’agenda social, la santé et la qualité de vie au travail, mais aussi le développement des compétences, la formation et les parcours de professionnalisation tout au long de la carrière. Une première concertation ouvrira à la mi-avril sur ce dernier point, qui sera approfondi à la rentrée de septembre. « Les agents publics doivent être mieux recrutés, mieux formés et mieux accompagnés tout au long de leur parcours professionnel pour répondre à l’évolution des besoins des services » a expliqué Annick Girardin. « Vous le savez le gouvernement envisage que ces deux thèmes viennent le cas échéant, alimenter un compte personnel d’activité spécifique aux fonctionnaires. J’ai accepté de reporter cette discussion. »

La formation cheville ouvrière du plan égalité et citoyenneté

Par ailleurs le plan égalité et citoyenneté, adopté en comité interministériel le 6 mars dernier, prévoit la diffusion d’une circulaire sur les principes à respecter pour préserver la laïcité. Il envisage également la nomination d’un conseiller pour accompagner les agents sur cette question, ou encore la diffusion d’une charte. « L’enjeu le plus important me semble être celui de la formation des fonctionnaires, qui sont investis de la mission d’œuvrer au bien commun », a souligné Annick Girardin.

Dans les trois prochaines années, le ministère a décidé de faire de la laïcité l’une de ses priorités en matière de formation initiale et continue. Une ambition qui se concrétise notamment à travers un module de formation développé en 2015 par le réseau des écoles de service public, Resp, en lien avec le bureau des cultes du ministère de l’Intérieur. « Il sera expérimenté dans quelques écoles d’ici juin 2016 avant sa généralisation à l’ensemble des écoles du Resp pour l’année 2016-2017 », a poursuivi la ministre, en précisant que des cursus similaires existaient ou étaient en voie de déploiement dans les fonctions publiques territoriales et hospitalières.

Documents utiles

Centre Inffo vous conseille également

Découvrez nos newsletters