Inffo formation n° 1027 – 1er mars 2022 – Le compte personnel de formation fait face aux fraudes

Lancé le 21 novembre 2019, le nouveau CPF désintermédié et à la seule main des actifs a réussi son pari de démocratisation de la formation. Devenue une place de marché très active, la plateforme incarne une approche plus individuelle et plus autonome, contribue à la transformation des modèles économiques des organismes de formation et bouscule les relations entre salariés et employeurs. En 2022, le CPF devra répondre à des enjeux d’insertion dans des parcours professionnalisants et aux défis de régulation dont un volet sensible de lutte contre la fraude.

Article réservé aux abonnés d'Inffo formation

Par - Le 18 février 2022.

On déplore parfois que les dispositifs de formation soient mal connus du grand public, mais le CPF, il l’est ! Mais pas forcément pour de bonnes raisons. Qui n’a jamais été appelé par un vrai-faux conseiller CPF, expliquant qu’il faut agir vite, car les “droits au Dif” vont être perdus ? Des personnes peu informées tombent dans le piège et se font voler leurs crédits. Les montants détournés ne sont pas si importants, relativise la Caisse des dépôts : voir notre dossier, en pages 9 à 14. Mais le raccourci “CPF = fraude” est entré dans les esprits. C’est pourquoi…

— Article réservé aux abonnés d'Inffo formation —

Centre Inffo vous conseille également