Inffo formation n° 1032 – 15 mai 2022 – “Tensions de recrutement”

Tensions de recrutement, métiers pénuriques… On devrait se réjouir de constater, dans certains secteurs, un afflux d’offres d’emploi ! Las, ces offres en viennent à être plus nombreuses que les demandes, au point de gripper la machine. Dans la restauration, le bâtiment, le numérique ou encore les transports, les candidats ne se bousculent pas, ou leurs compétences sont inadaptées. En cause, les conditions de travail, les salaires, mais aussi – lire notre dossier, en pages 9 à 14 d’Inffo formation n° 1032 – les représentations, l’image de ces métiers, même quand elles ne correspondent plus aux réalités. Les branches font face, et multiplient les initiatives.

Article réservé aux abonnés d'Inffo formation

Par - Le 05 mai 2022.

Le 29 avril 2022, la mission confiée à l’inspecteur général des affaires sociales Philippe Dole, visant à proposer des pistes d’actions pour alléger les pénuries de recrutement dans certaines branches structurantes de l’économie, a été prolongée jusqu’à la fin octobre. À cette date, il remettra un rapport de mission. Plusieurs chartes ont été signées depuis janvier (charcuterie, transports, etc.) et d’autres le seront prochainement. “Nous sommes déterminés à mettre un terme à la situation paradoxale de notre économie, dans laquelle certaines entreprises n’arrivent pas à recruter quand des demandeurs d’emploi ne parviennent pas à se réinsérer sur le marché du travail”, résumait Élisabeth Borne en mars,…

— Article réservé aux abonnés d'Inffo formation —

Centre Inffo vous conseille également

Digiforma