Inffo formation n° 1034 – 15 juin 2022 – “Pour ses 20 ans, la validation des acquis de l’expérience se réinvente”

La validation des acquis de l’expérience – la VAE – a 20 ans. Mais elle n’a pas les articulations de son âge. Un peu grippées. Son utilisation est à la baisse, et, au vrai, elle n’a jamais réussi à s’imposer dans les entreprises et les parcours des actifs. Elle a pourtant tout son intérêt, dans un contexte de nouvelles mobilités professionnelles. Pour la faire revenir en force, l’expérimentation Reva (Reconnaître et valider l’expérience) anticipe une réforme qui pourrait l’inscrire dans des parcours hybrides.

Article réservé aux abonnés d'Inffo formation

Par - Le 07 juin 2022.

C’est la loi de modernisation sociale du 17 janvier 2002 qui donna naissance à un nouveau droit individuel à la validation des acquis de l’expérience : la VAE. Elle succédait à la “Vap”, validation des acquis professionnels, elle-même née en 1985 et réformée en 1992. Malgré son succès d’estime, le bilan de la VAE ne cesse de s’éroder depuis dix ans. Alors que des métiers disparaissent et d’autres se transforment, le dispositif a aujourd’hui toute sa place dans les parcours de mobilité professionnelle. L’expérimentation Reva (Reconnaître et valider l’expérience) anticipe une réforme qui pourrait l’inscrire dans des parcours hybrides. De plus en plus d’initiatives prises par les entreprises et les certificateurs ouvrent son périmètre aux…

— Article réservé aux abonnés d'Inffo formation —

Centre Inffo vous conseille également