Inffo formation n° 1035 – 1er juillet 2022 – Féminisation des métiers : les entrepreneuses de la tech montrent la voie

Trop peu de femmes exercent des métiers scientifiques et technologiques. Trop peu choisissent les filières de formation à l’ingénierie, au numérique, au high tech. Pourquoi ? Lire notre dossier, en pages 9 à 14. Tous les intervenant(e)s à la remise des prix Ingénieuses, décernés par la Conférence des directeurs d’écoles d’ingénieurs et ses partenaires, n’ont cessé de le répéter : il faut lutter contre les stéréotypes genrés. Quel déterminisme ? Elles sont déterminées.

Article réservé aux abonnés d'Inffo formation

Par - Le 23 juin 2022.

Ne pas faciliter la féminisation des métiers et filières technologiques et scientifiques, c’est se priver d’une réserve énorme de talents et de compétences. État, ministères de l’Éducation nationale et de l’Industrie, entreprises, écoles d’ingénieurs, femmes de la “french tech”, associations de soutien et de financement de l’entrepreneuriat féminin…. tout le monde le reconnaît. De nombreuses initiatives sont mises en place par de multiples acteurs pour convaincre les jeunes femmes qu’une carrière scientifique et technique leur est possible, et que cette perspective n’a rien d’incongru. Mais le poids des habitudes et des représentations sociales et mentales reste encore fort. [button size="medium" color="blue" target="blank" url="https://indd.adobe.com/view/36171401-796d-4c09-9522-356d57e00ad6"]Ce numéro 1035 d'Inffo…

— Article réservé aux abonnés d'Inffo formation —

Centre Inffo vous conseille également

Digiforma