Inffo formation n° 1017 – Avec la crise sanitaire, deux fois plus de candidats au bilan de compétences

Nous le savions bien, que plus rien ne serait (tout à fait) comme avant. La période de crise sanitaire a été fertile en interrogations sur les carrières professionnelles. Témoin, le bilan de compétences, que l’on disait oublié par la réforme de 2018 (même s’il a été rendu éligible au CPF), revient en force. Le nombre de demandeurs a doublé en un an. Et pour cause : il fait figure d’outil idéal pour mener une analyse approfondie de ses atouts, dans une perspective d’évolution ou de reconversion. Lire notre dossier, en pages 9 à 14 d’Inffo formation n° 1017.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 22 septembre 2021.

“Revisiter sa carrière, identifier ses aspirations, découvrir ses talents, au-delà des compétences.” Du choix du consultant à l’expression de désirs jamais formulés, plusieurs bénéficiaires témoignent de l’intensité de l’exercice. Le bilan raconté par ceux qui l’ont vécu : licenciés avant ou pendant le Covid-19, ces femmes et ces hommes ont effectué un bilan de compétences afin de réinterroger leurs envies professionnelles. Choix du consultant, empathie avec ce dernier, expression de désirs jamais formulés, ils témoignent de l’intensité et de la portée de cet exercice d’introspection. Preuve de son intérêt ? L’une d’entre eux s’est reconvertie en... conseillère en bilan de compétences.…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Publicité - Devenir annonceur