La commission certification professionnelle de France compétences installe son comité scientifique

Le comité scientifique de France Compétences se réunira pour la première fois le 14 juin. Les trois personnalités qualifiées qui en sont membres viennent d’être nommées par arrêté du ministère du Travail.

Par - Le 24 mai 2019.

Le ministère du Travail a nommé par arrêté publié au Journal officiel du 22 mai les trois personnalités qualifiées membres du comité scientifique de la commission certification professionnelle de France compétences. Il s’agit de Nathalie Moncel, responsable du département travail, emploi, professionnalisation du Céreq [ 1 ]Centre d’études et de recherches sur les qualifications, de Cécile Jolly, économiste et cheffe de projet au sein du département travail, emploi, compétences de France Stratégies et d’Anne-Lise Ulmann, maître de conférences au Cnam [ 2 ]Conservatoire national des arts et métiers

Métiers émergents ou en forte évolution

Avec la présidente de la commission certification, ses trois personnalités qualifiées sont chargées d’établir une liste des métiers émergents ou en forte évolution. C’est cette liste qui fera référence pour définir si une demande d’enregistrement de certification professionnelle peut bénéficier de la procédure allégée. Si c’est le cas, l’organisme certificateur n’aura pas à justifier des données d’insertion de deux promotions de titulaires. En revanche la durée d’enregistrement de la certification sera de trois ans au lieu de cinq ans pour la procédure standard. Cette disposition introduite par la loi « avenir professionnel » fait partie des mesures visant à garantir une meilleure adéquation des certifications professionnelles avec les besoins de l’économie.

La comité scientifique, présidé par Françoise Amat, se réunira pour la première fois le 14 juin.

Par ailleurs, par arrêté paru au même Journal officiel, la composition de la commission certification a été complétée par nomination des représentants du ministère de la Santé :

Catherine Naviaux-Bellec, titulaire et Pascal Pfister, suppléant.

Notes   [ + ]

1. Centre d’études et de recherches sur les qualifications
2. Conservatoire national des arts et métiers

Centre Inffo vous conseille également

Pack Bimédia