La réforme de l’apprentissage ouvre des perspectives aux organismes de formation (Synofdes)

Le Syndicat national des organismes de formation de l’économie sociale (Synofdes) fait le point sur la mise en œuvre de la réforme de la formation professionnelle. Michel Clézio, son président, s’interroge notamment sur celle du système de certification qualité. Ses adhérents se montrent intéressés par la réforme de l’apprentissage.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 20 mars 2019.

Le Quotidien de la formation : Comment abordez-vous le futur système de certification de la qualité ? Michel Clézio : Dans l’ensemble, nos positions ont été prises en compte dans les groupes de travail consacrés au référentiel. Nous avons cependant des interrogations quant à la mise en œuvre du nouveau système. Les organismes de formation auront 15 à 18 mois pour se mettre en conformité ce qui risque de poser des questions sur le plan pratique. Les organismes certificateurs seront-ils en mesure de certifier des dizaines de milliers de prestataires pendant ce laps de temps ? Peut-être faudra-t-il prévoir des mesures transitoires pour…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également