« Les Ehpad ne peuvent plus former en 2021 comme avant » (Fabienne Faudé, DomusVi)

À la fin de l’année 2020, 21 000 résidents sont morts dans les maisons de retraite. Pour Fabienne Faudé, directrice formation et efficience RH (ressources humaines) du groupe DomusVi (15 000 salariés en France), le traumatisme du Covid aura un impact long qu’il faut « digérer » avant de se projeter sur la formation des salariés.

Article réservé aux abonnés du Quotidien de la formation

Par - Le 07 juin 2021.

Lors d’un amphi débat de l’UODC en ligne le 1er juin, elle a dressé le portrait glaçant d’une « médecine de guerre » que les soignants ont dû pratiquer, s’adaptant à des procédures et protocoles changeant en permanence, pratiquant des « glissements de tâches » nombreux – les salariés sans qualification devant assumer les tâches d’un personnel soignant absent, malade ou en arrêt… Fabienne Faudé, qui est à l’origine infirmière et cadre de santé, a quitté son bureau pour prêter main forte sur le terrain. Elle a constaté l’épuisement des salariés, des directions, mais aussi les changements à l’œuvre (positions vis-à-vis du management, au…

— Article réservé aux abonnés du Quotidien de la formation —

Centre Inffo vous conseille également

Dalloz