L’UIMM préconise une évaluation de TransCo avant son éventuelle pérennisation

Engagée dans l’expérimentation TransCo avec 14 projets retenus, l’UIMM y voit une opportunité de créer une dynamique territoriale. Mais la puissante branche de l’industrie et de la métallurgie s’interroge sur la place du nouveau dispositif dans l’arsenal des outils d’appui aux reconversions professionnelles et milite pour une mise en cohérence des listes de métiers porteurs.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 19 mars 2021.

Alors que TransCo s’apprête à faire ses premiers pas, l’UIMM salue le pari territorial. Les plateformes pourraient favoriser la collaboration entre les différents acteurs au niveau d'un bassin d’emploi. Mais la puissante fédération patronale alerte sur la multiplication des dispositifs. « TransCo doit trouver sa place dans l’arsenal des outils d’appui à la mobilité et au reclassement. Il y a un effort de lisibilité à faire », déclare David Derré, directeur emploi-formation au sein de l’UIMM. Dans cette période de grande transformation accélérée par la crise, les entreprises doivent pouvoir se repérer facilement et mobiliser le dispositif le plus adapté à leurs…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

I-Cert