Bientôt un nouveau portail pour le compte personnel de formation

Par - Le 06 janvier 2016.

Le huitième numéro de la lettre d’information sur le compte personnel de formation éditée par la Délégation générale à l’emploi et à la formation professionnelle (DGEFP) est paru. L’occasion de faire le point sur la première année de mise en œuvre et d’annoncer la refonte du portail Titulaires.

Entrée en piste, accélération et décollage, le lancement du compte personnel de formation (CPF) ressemble à une courbe d’envol : de 0 à + de 20 000 dossiers de formation validés en six mois, pour allègrement dépasser les 200 000 en décembre 2015. Avec près de 2 300 000 personnes inscrites sur le portail moncompteformation.gouv.fr, ce sont plus de 6 000 inscriptions par jour qui ont été enregistrées depuis le 5 janvier 2015. Les abondements semblent avoir particulièrement bien fonctionné pour les demandeurs d’emploi, avec une durée moyenne de formation réalisée dans le cadre du CPF qui s’établit à 585 heures, contre 151 heures pour les salariés. Une performance saluée par Myriam El Khomri, ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, signataire de l’édito de ce numéro anniversaire du CPF : « Au-delà de ces chiffres, le plus important est que le CPF répond parfaitement à sa vocation initiale : il permet aux salariés et aux demandeurs d’emploi l’accès à des formations longues et certifiantes qui permettent d’acquérir des compétences en phase avec les secteurs d’activité les plus porteurs, mais également à des formations plus courtes, par exemple les certificats de qualification professionnelle (CQP). »

Conformément aux souhaits du Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels (FPSPP) et de la DGEFP et suite aux préconisations de l’étude pilotée par la Caisse des dépôts, un nouveau site portail devrait améliorer l’expérience des titulaires dès février 2016. Plus ergonomique, cette nouvelle version vise à « rendre autonome l’internaute en facilitant son parcours, l’inscription, la recherche de formations, le renseignement de son dossier ».

La simplification des procédures CPF passe aussi par la poursuite du développement des « accrochages » entre le système d’information du CPF et les systèmes d’information externes (Pôle emploi, Opca, collectivités, entreprises, etc.). Parmi les accrochages déjà réalisés, la lettre mentionne cinq Opca et le Fongecif Rhône-Alpes (pilote pour dix autres régions), ainsi qu’un accrochage partiel avec le système AUDE Formation de Pôle emploi, qui devrait être achevé en juin 2016.

Centre Inffo vous conseille également

Afnor